Discussion:
Pour une fois, j'approuve Singapour
(trop ancien pour répondre)
gerardmassip@yahoo.fr
2010-06-05 17:47:37 UTC
Permalink
Bonjour

A Singapour, un consultant suisse inculpé pour graffiti

18 réactions

Extrait de la vidéo postée sur Youtube.

Extrait de la vidéo postée sur Youtube. (DR)

Un consultant suisse a été inculpé samedi par un tribunal de Singapour
pour s’être introduit illégalement dans un dépôt de métro et avoir
endommagé une rame avec des graffitis, des délits passibles de prison
et de coups de bâton. Une vidéo du train graffité est visible sur
Youtube.
http://www.liberation.fr/monde/0101639738-a-singapour-un-consultant-suisse-inculpe-pour-graffiti

Oliver Fricker, âgé de 32 ans, a été inculpé pour vandalisme et pour
s’être introduit illégalement dans un dépôt du métro à la mi-mai. Le
juge, estimant qu’il risquait de s’enfuir, a fixé la caution à 100.000
dollars de Singapour (71.000 dollars). Son passeport a été confisqué.
Oliver Fricker, qui avait l’air inquiet, a demandé un avocat et plaidé
pour que sa caution soit réduite à 40.000 dollars, ce que le juge a
refusé.

Fricker, arrêté le 25 mai, se trouvait en compagnie d’un Britannique
nommé Lloyd Dane Alexander lorsqu’il a pénétré illégalement dans la
zone interdite d’accès entourée d’une clôture surmontée de barbelés.
Le chef d’inculpation indique que Fricker et Alexander ont vandalisé
des biens publics en coupant la clôture et en faisant des graffitis
sur deux wagons.

Fricker est consultant, selon un porte-parole de la police. Un homme
portant son nom est enregistré sur le réseau internet Xing comme
consultant senior à Singapour dans le domaine des technologies de
l’information.

L’ambassade suisse, tout en apportant un soutien consulaire à Fricker,
a indiqué ne pas vouloir interférer dans le procès.

Singapour, où règnent ordre et propreté, inflige des sanctions
draconiennes aux salisseurs. Un acte de vandalisme est passible de
huit coups de bâtons, d’une peine de prison allant jusqu’à trois ans
et d’une amende de 2.000 dollars singapouriens (1.424 USD).
Zevs à Hongkong

En juillet 2009, à Hongkong, Zevs, figure du street art mondial
l’avait échappé belle. Après avoir peint un logo Chanel dégoulinant
sur une devanture Armani à Hongkong, il avait été condamné à deux
semaines de prison avec sursis.

Armani réclamait 600 000 euros de dommages et intérêts. L’artiste
était parvenu à enlever sa peinture deux jours avant l’audience, et a
été condamné à une peine «raisonnable».

(Source AFP)
y***@gmail.com
2010-06-07 16:40:36 UTC
Permalink
Voir: http://en.wikipedia.org/wiki/Michael_P._Fay
et http://en.wikipedia.org/wiki/Caning_in_Singapore
http://en.wikipedia.org/wiki/Johannes_van_Damme

Compte tenu de l'ampleur des dégâts, je ne crois pas que ce type va
s'en sortir sans quelques coups sur son arrière-train.

En 1994, Michael Fay a reçu la bastonnade pour avoir vandalisé des
voitures à l'aide de peinture en aérosol. Après une intense campagne
médiatique et diplomatique, le Gouvernement des États-Unis ont pu
faire réduire la sentence de 6 coups à 4 coups.

Il est cependant assez rare que le Gouvernement de Singapour fasse
preuve de clémence. En 1994, un ingénieur néerlandais, Johannes van
Damme, a été mis à mort par pendaison après avoir été reconnu coupable
de traffic de drogue. Ni les demandes du gouvernement des Pays-Bas, ni
une lettre de supplique envoyée par la reine Beatrix, ni une campagne
internationale pour sauver le malheureux n'ont influencé la décision
du gouvernement de Singapour.

Loading...