Discussion:
Le métro de Sapporo, Japon, ne craint pas la neige
(trop ancien pour répondre)
gerardmassip@yahoo.fr
2010-12-20 15:27:10 UTC
Permalink
Bonjour

C'est à voir au deuxième message de http://mobilitedurable.forumdediscussions.com/t280-japon

A +
Gérard Massip
Jean-Marc Desperrier
2010-12-21 11:54:24 UTC
Permalink
Post by ***@yahoo.fr
C'est à voir au deuxième message de http://mobilitedurable.forumdediscussions.com/t280-japon
La première phrase me fait réagir !

C'est pas un monorail, c'est un métro pneumatique, comme à Paris
d'ailleurs, sauf qu'au lieu d'être guidé par les coté il est guidé par
le rail central.

Mais il suffit de regarder la vidéo pour voir qu'il ne roule pas du tout
sur ce rail mais sur des roues sur le coté. Et il est bien listé parmi
les métro pneumatique sur wikipedia.

Sachant qu'il y a plusieurs vrai monorails au Japon, mais pas à Sapporo,
par exemple celui d'Haneda (l'aéroport de Tōkyō pour les vols
nationaux), et aussi les monorails suspendus de Chiba et de Shōnan
(système SAFEGE).
paux-courrouges
2010-12-21 14:11:41 UTC
Permalink
On 20 Dez., 16:27, "***@yahoo.fr" <***@gmail.com>
wrote:

"Le métro de Sapporo, Japon, ne craint pas la neige"

D'abord il a intérêt à pas la craindre, parce que Sapporo, en hiver,
c'est
"The maximum snow depth between December and February can reach up to
approximately 1 m, and the annual cumulative snowfall is about 5 m".
Ensuite on note qu'il est assez cher pour qu'on dégèle éventuellement
ses pistes à l'essence de rose réchauffée, le billet y coûte en effet
entre 1,9 et 3,5€, selon la distance.
Pour un réseau de 48km en moins d'une demie douzaine de lignes, c'est
dispendieux.
De fait les sapeurs de Sapporo ont préféré ne pas trop creuser de
galeries sous la ville, vu les sous-sols volcaniques et ont mis au
moins deux lignes en viaduc. Ensuite ils ont couvert le viaduc, ce qui
est un bon moyen de se protéger de la neige.
A Paris, quand les cobgères bloqueront Etoile-Nation par Denfert, on
pourra envisager la solution.

Les deux dernières semaines nous ont valu pas mal de C...ies, surtout
à la télé, sur la prétendue supériorité de l'étranger en matière de
circulation hivernale, avec interviews de routiers hongrois ou serbes
ou de motocyclistes irlandais venant nous faire accroitre que chez eux
il n'y a plus un flocon sur les routes ou trottoirs endéans vingt
minutes après une chute de neige.
Tu parles, Charles, chez eux la maréchaussée les pousse sur les côtés,
et il n'y a personne pour leur apporter du café.

On a lu et entendu les mêmes trucs sur les chemins de fer.
Alors que la DB par exemple, et les réseaux anglais ou danois, ont
bien plus pédalé dans la choucroute que la SNCF.
C'est pas la peine d'en rajouter...

CdePC

Loading...