Discussion:
La gestion mafieuse du CE-RATP par les communistes de la CGT
(trop ancien pour répondre)
Déméter
2011-12-05 20:58:55 UTC
Permalink
La Cour des Comptes réclame "la saisine du garde des Sceaux pour
ouvrir une enquête pénale" sur les dysfonctionnements du comité
d'entreprise (CE) de la RATP, selon un rapport que se sont procurés
aujourd'hui Le Parisien et TF1. "Les constats sont accablants et les
dysfonctionnements généralisés", dénonce le rapport sur l'un des CE
les plus riches de France, d'où aurait disparu des millions d'euros",
a indiqué lundi soir TF1.

Le rapport, qui sera officiellement publié demain, souligne des
"problèmes de surfacturations, voire de double facturations, des
dépenses somptuaires, une absence de comptabilité sérieuse, des
gestion opaques des centres de vacances ou de la restauration collective",
selon des extraits de ce document cités par Le Parisien. Selon le journal,
le nombre de griefs formulés est tellement important que "le procureur
général près la Cour des comptes a jugé bon de saisir le ministre de la
Justice, estimant que certains faits étaient de nature à motiver l'ouverture
d'une action pénale".

Le CE est contrôlé par la CGT, syndicat majoritaire à la RATP, depuis
les élections professionnelles de décembre 2010 avec près de 34% des
voix. Par ailleurs, la RATP est secoué depuis l'été dernier par un "scandale
sexuel" qui mettrait en cause un des anciens responsables syndicaux de
l'Unsa, surnommé "le roi".
Alain191
2011-12-05 21:02:38 UTC
Permalink
Post by Déméter
La Cour des Comptes réclame "la saisine du garde des Sceaux pour
ouvrir une enquête pénale" sur les dysfonctionnements du comité
d'entreprise (CE) de la RATP, selon un rapport que se sont procurés
aujourd'hui Le Parisien et TF1. "Les constats sont accablants et les
dysfonctionnements généralisés", dénonce le rapport sur l'un des CE
les plus riches de France, d'où aurait disparu des millions d'euros",
a indiqué lundi soir TF1.
Regrettable, mais face à la gestion calamiteuse de la planète, rien que
les USA sont en manque de milliers de milliards de dollars, 15 000 me
dit-on, vos millions d'euros font un peu pauvre. A moins que ce ne soit
que votre préoccupation qui soit un peu limitée.

Alain
Post by Déméter
Le rapport, qui sera officiellement publié demain, souligne des
"problèmes de surfacturations, voire de double facturations, des
dépenses somptuaires, une absence de comptabilité sérieuse, des
gestion opaques des centres de vacances ou de la restauration collective",
selon des extraits de ce document cités par Le Parisien. Selon le journal,
le nombre de griefs formulés est tellement important que "le procureur
général près la Cour des comptes a jugé bon de saisir le ministre de la
Justice, estimant que certains faits étaient de nature à motiver l'ouverture
d'une action pénale".
Le CE est contrôlé par la CGT, syndicat majoritaire à la RATP, depuis
les élections professionnelles de décembre 2010 avec près de 34% des
voix. Par ailleurs, la RATP est secoué depuis l'été dernier par un "scandale
sexuel" qui mettrait en cause un des anciens responsables syndicaux de
l'Unsa, surnommé "le roi".
Jean Toulet
2011-12-06 09:57:32 UTC
Permalink
Post by Alain191
Regrettable, mais face à la gestion calamiteuse de la planète, rien que
les USA sont en manque de milliers de milliards de dollars, 15 000 me
dit-on, vos millions d'euros font un peu pauvre. A moins que ce ne soit
que votre préoccupation qui soit un peu limitée.
En voilà une belle façon de taper en touche sur ces informations: on
amalgame bien vite un fouillis de considérations qui n'ont rien à voir avec
le sujet dans le but de faire oublier le côté lamentable de la chose: des
gens qui, devant, défendent la précarité des salariés et qui, derrière,
profitent cyniquement des privilèges qui leur sont accordés.

Pourquoi les calamités qui touchent notre planète (et que je suis loin de
nier) interdiraient-elles de se pencher sur cette question? Pourquoi
toujours évacuer les problèmes qui fâchent (la CGT ou n'importe quoi
d'autre)?

Jean Toulet - NePasSeVoilerLaFace
Roaringriri
2011-12-06 07:11:41 UTC
Permalink
Post by Déméter
La Cour des Comptes réclame "la saisine du garde des Sceaux pour
ouvrir une enquête pénale" sur les dysfonctionnements du comité
d'entreprise (CE) de la RATP, selon un rapport que se sont procurés
aujourd'hui Le Parisien et TF1. "Les constats sont accablants et les
dysfonctionnements généralisés", dénonce le rapport sur l'un des CE
les plus riches de France, d'où aurait disparu des millions d'euros",
a indiqué lundi soir TF1.
Le rapport, qui sera officiellement publié demain, souligne des
"problèmes de surfacturations, voire de double facturations, des
dépenses somptuaires, une absence de comptabilité sérieuse, des
gestion opaques des centres de vacances ou de la restauration collective",
selon des extraits de ce document cités par Le Parisien. Selon le journal,
le nombre de griefs formulés est tellement important que "le procureur
général près la Cour des comptes a jugé bon de saisir le ministre de la
Justice, estimant que certains faits étaient de nature à motiver l'ouverture
d'une action pénale".
Le CE est contrôlé par la CGT, syndicat majoritaire à la RATP, depuis
les élections professionnelles de décembre 2010 avec près de 34% des
voix. Par ailleurs, la RATP est secoué depuis l'été dernier par un "scandale
sexuel" qui mettrait en cause un des anciens responsables syndicaux de
l'Unsa, surnommé "le roi".
Pauvre Demeter.
Ca fait bien longtemps que la CGT n'est plus contrôlée par le PC.
Lee Tha
2011-12-06 08:33:09 UTC
Permalink
Post by Roaringriri
Post by Déméter
La Cour des Comptes réclame "la saisine du garde des
Sceaux pour ouvrir une enquête pénale" sur les dysfonctionnements
du
comité d'entreprise (CE) de la RATP, selon un rapport
que se sont procurés aujourd'hui Le Parisien et TF1.
"Les constats sont accablants et les dysfonctionnements
généralisés", dénonce le rapport sur l'un des CE les plus riches de
France, d'où aurait disparu des
millions d'euros", a indiqué lundi soir TF1.
Le rapport, qui sera officiellement publié demain,
souligne des "problèmes de surfacturations, voire de
double facturations, des dépenses somptuaires, une absence de
comptabilité
sérieuse, des gestion opaques des centres de vacances ou de la
restauration collective", selon des extraits de ce
document cités par Le Parisien. Selon le journal, le
nombre de griefs formulés est tellement important que
"le procureur général près la Cour des comptes a jugé
bon de saisir le ministre de la Justice, estimant que
certains faits étaient de nature à motiver l'ouverture d'une action
pénale".
Le CE est contrôlé par la CGT, syndicat majoritaire à la
RATP, depuis les élections professionnelles de décembre 2010 avec
près de 34% des voix. Par ailleurs, la RATP est secoué
depuis l'été dernier par un "scandale
sexuel" qui mettrait en cause un des anciens
responsables syndicaux de l'Unsa, surnommé "le roi".
Pauvre Demeter.
Ca fait bien longtemps que la CGT n'est plus contrôlée
par le PC.
Où, dans son fil, Demeter dit cela ? Où est il question du PC ?
Tarasz
2011-12-06 09:29:26 UTC
Permalink
Post by Lee Tha
Où, dans son fil, Demeter dit cela ? Où est il question du PC ?
C'est toujours implicite dans le discours UMPisse. Vous savez la CGT
dirigée par la main de Moscou, toussa....
--
Sarkozy et Nanard Levy dégagez !
Roaringriri
2011-12-06 09:42:32 UTC
Permalink
Post by Tarasz
Post by Lee Tha
Où, dans son fil, Demeter dit cela ? Où est il question du PC ?
C'est toujours implicite dans le discours UMPisse. Vous savez la CGT
dirigée par la main de Moscou, toussa....
Le TITRE !
Tarasz
2011-12-06 09:55:47 UTC
Permalink
Post by Roaringriri
Le TITRE !
Ah oui, le titre. Il révèle un tel degré d'automatisme que je ne l'avais
même pas relevé :-)
--
Sarkozy et Nanard Levy dégagez !
Roaringriri
2011-12-06 09:42:01 UTC
Permalink
Post by Roaringriri
Post by Déméter
La Cour des Comptes réclame "la saisine du garde des
Sceaux pour ouvrir une enquête pénale" sur les dysfonctionnements du
comité d'entreprise (CE) de la RATP, selon un rapport
que se sont procurés aujourd'hui Le Parisien et TF1.
"Les constats sont accablants et les dysfonctionnements
généralisés", dénonce le rapport sur l'un des CE les plus riches de
France, d'où aurait disparu des
millions d'euros", a indiqué lundi soir TF1.
Le rapport, qui sera officiellement publié demain,
souligne des "problèmes de surfacturations, voire de
double facturations, des dépenses somptuaires, une absence de
comptabilité
sérieuse, des gestion opaques des centres de vacances ou de la
restauration collective", selon des extraits de ce
document cités par Le Parisien. Selon le journal, le
nombre de griefs formulés est tellement important que
"le procureur général près la Cour des comptes a jugé
bon de saisir le ministre de la Justice, estimant que
certains faits étaient de nature à motiver l'ouverture d'une action
pénale".
Le CE est contrôlé par la CGT, syndicat majoritaire à la
RATP, depuis les élections professionnelles de décembre 2010 avec
près de 34% des voix. Par ailleurs, la RATP est secoué
depuis l'été dernier par un "scandale
sexuel" qui mettrait en cause un des anciens
responsables syndicaux de l'Unsa, surnommé "le roi".
Pauvre Demeter.
Ca fait bien longtemps que la CGT n'est plus contrôlée
par le PC.
Où, dans son fil, Demeter dit cela ? Où est il question du PC ?
A part dans le titre, nulle part !
Jean Toulet
2011-12-06 09:51:24 UTC
Permalink
Post by Roaringriri
Pauvre Demeter.
Ca fait bien longtemps que la CGT n'est plus contrôlée par le PC.
Demeter ne fait que reproduire le contenu d'un article. On peut certes
critiquer le titre qu'il a mis en objet, mais c'est tout.

Et attaquer Demeter permet ainsi de botter en touche sur les malversations
évoquées dans l'article.

Jean Toulet - C'EstPasBiença
Roaringriri
2011-12-06 10:33:44 UTC
Permalink
Post by Jean Toulet
Post by Roaringriri
Pauvre Demeter.
Ca fait bien longtemps que la CGT n'est plus contrôlée par le PC.
Demeter ne fait que reproduire le contenu d'un article. On peut certes
critiquer le titre qu'il a mis en objet, mais c'est tout.
Et attaquer Demeter permet ainsi de botter en touche sur les malversations
évoquées dans l'article.
Jean Toulet - C'EstPasBiença
La Loi sur les Comité d'Entreprises, comme celle sur le financement des
activités syndicales, était parfaitement explicite.
Et elle a eu son pendant patronal, avec la déductibilité des cotisations
patronales et notamment celles des cotisations au fond mutualisé anti
grèves.
C'est évidemment le principe général de clientélisme et de corruption
qui a été légalisé par cette Loi.
Pour ne rien dire d'ailleurs des dizaines de milliards qui sont
dépensés, de manière tout aussi opaque, pour financer les partis
politiques aux ordres, qui représentent 100 fois moins de monde que les
syndicats aux ordres.

Il est parfaitement hypocrite aujourd'hui de jouer les pucelles.
Vous vous êtes offert des chiens de garde syndicaux, que vous payez
grassement, et vous vous étonnez vertueusement, qu'ils puent le chien
mouillé à chaque averse.
Jean Toulet
2011-12-06 12:35:31 UTC
Permalink
Post by Roaringriri
Vous vous êtes offert des chiens de garde syndicaux, que vous payez
grassement, et vous vous étonnez vertueusement, qu'ils puent le chien
mouillé à chaque averse.
Peux-tu préciser qui sont ces "Vous"?

Jean Toulet - Curieux

Tarasz
2011-12-06 09:21:52 UTC
Permalink
Post by Déméter
Le CE est contrôlé par la CGT, syndicat majoritaire à la RATP, depuis
les élections professionnelles de décembre 2010 avec près de 34% des
voix.
Un grave échec de l'UMP et de ses complices de la CFDT.
Ceci explique cela.
--
Sarkozy et Nanard Levy dégagez !
Le Chanoine de ces lieux
2011-12-06 10:55:48 UTC
Permalink
Post by Déméter
Le CE est contrôlé par la CGT, syndicat majoritaire à la RATP, depuis
les élections professionnelles de décembre 2010 avec près de 34% des
voix. Par ailleurs, la RATP est secoué depuis l'été dernier par un "scandale
sexuel" qui mettrait en cause un des anciens responsables syndicaux de
l'Unsa, surnommé "le roi".
extrait de :
http://www.larevueparlementaire.fr/pages/RP940/RP940-assemblee-nationale-nicolas-perruchot.htm

Pourquoi votre rapport sur le financement des syndicats n’a pas été
adopté ?

L’UMP m’a lâché. Je ne m’attendais pas à cela : l’UMP a participé aux
travaux de la commission d’enquête, ils en ont assumé la présidence. Je
n’ai vu le coup arriver que la veille du scrutin.

[...]

Pouvez-vous publier ce travail par d’autres moyens ?

C’est assez difficile car je suis tenu par l’article 6 de l’ordonnance
de 1958 sur le fonctionnement des assemblées qui prévoit une peine d’un
an d’emprisonnement et 15000 euros d’amende.
--
Le Chanoine de ces lieux.
Loading...