Discussion:
Paiement des trajets dans les autocars japonais
(trop ancien pour répondre)
Gérard_Massip
2010-06-18 07:22:32 UTC
Permalink
Bonjour

Suivi fr.misc.transport.urbain
copie à fr.misc.transport.divers http://groups.google.com/group/FMTD?lnk=srg&hl=fr
Dalima montre à http://www.t-u-f.org/salle-de-repos-f18/question-pour-un-champion-de-transport-urbain-t575-260.htm#40028
la photo du panneau d'affichage qui indique aux voyageurs combien ils
doivent payer en descendant de l'autocar
Dalima avait expliqué le 15 avril 2010 : C'est exact. Je vais donner
la réponse complète car on y est presque : à la montée, on prend un
ticket avec un numéro. Pendant le trajet, on surveille le prix à payer
sur un écran où sont affichés les prix correspondant à chaque numéro
(exemple 001 = 500 yen, 002 = 480 yen, 003 = 475 yen, etc.) À la
sortie, on paie le montant indiqué correspondant au numéro inscrit sur
le ticket, le plus souvent en insérant la monnaie dans un monnayeur
automatique, sous la surveillance du conducteur (les Japonais sont
très civiques et quasiment personne ne triche.)

Par contre à Tokyo notamment, on insère directement le montant unique
dans le monnayeur à la montée, qui s'effectue par l'avant ; c'est une
exception "à l'occidentale".

A +
Gérard Massip
Jean-Marc Desperrier
2010-06-22 10:38:53 UTC
Permalink
Post by Gérard_Massip
à la montée, on prend un
ticket avec un numéro. Pendant le trajet, on surveille le prix à payer
sur un écran où sont affichés les prix correspondant à chaque numéro
(exemple 001 = 500 yen, 002 = 480 yen, 003 = 475 yen, etc.) À la
sortie, on paie le montant indiqué correspondant au numéro inscrit sur
le ticket, le plus souvent en insérant la monnaie dans un monnayeur
automatique, sous la surveillance du conducteur (les Japonais sont
très civiques et quasiment personne ne triche.)
Sauf qu'on dépose le ticket dans la machine qui, sauf erreur de ma part,
lit le numéro (mais je ne suis plus totalement sûr, c'est peut-être le
conducteur qui voit le numéro et entre la valeur à payer), et là j'en
suis totalement sûr, compte la monnaie insérée.

Pour tricher, il faut donc prendre un ticket supplémentaire, mais il me
semble bien que le distributeur fait une petite sonnerie à chaque fois
qu'on en prend un. Donc c'est pas du tout discret vis-à-vis des autres
passagers. A moins qu'il n'y ait personne, mais là c'est le conducteur
qui risque d'entendre le bruit à un moment où personne n'est monté.

Bref c'est sûrement pas impossible de tricher, mais pas si simple.

En fait, c'est certainement nettement plus difficile de tricher qu'en
France où le conducteur ne demande souvent rien, sans compter même les
bus à double entrée.

Loading...