Discussion:
Les transports en commun gratuits à Pau ?
(trop ancien pour répondre)
Jean
2010-09-28 19:36:48 UTC
Permalink
A Pau doit se dérouler un nouveau « Grand Prix automobile » en 2011
après une année d’interruption. Le Conseil municipal palois vient de
voter la reconduction du Grand Prix et, au passage, une subvention de
1,7 million d’euros d’argent public.

Or 1,7 millions d’euros, cela représente la possibilité de faire
passer l’ensemble du réseau de transports en commun de la ville de Pau
à la gratuité totale !

http://carfree.free.fr/index.php/2010/09/27/grand-prix-automobile-ou-gratuite-des-transports-publics/
villenoel
2010-09-29 07:14:10 UTC
Permalink
"Jean" <***@gmail.com> a écrit dans le message de news:
32602adb-3200-46bb-a127-***@c10g2000yqh.googlegroups.com...
A Pau doit se dérouler un nouveau « Grand Prix automobile » en 2011
après une année d’interruption. Le Conseil municipal palois vient de
voter la reconduction du Grand Prix et, au passage, une subvention de
1,7 million d’euros d’argent public.

Or 1,7 millions d’euros, cela représente la possibilité de faire
passer l’ensemble du réseau de transports en commun de la ville de Pau
à la gratuité totale !

http://carfree.free.fr/index.php/2010/09/27/grand-prix-automobile-ou-gratuite-des-transports-publics/

=========
L'essentiel est de savoir si le Grand prix de Pau rapporte plus ou moins de
1,7 Meuro.
--
villenoel
pehache-youplaboum
2010-09-29 22:50:09 UTC
Permalink
Or 1,7 millions d'euros, cela représente la possibilité de faire
passer l'ensemble du réseau de transports en commun de la ville de Pau
à la gratuité totale !
http://carfree.free.fr/index.php/2010/09/27/grand-prix-automobile-ou-gratuite-des-transports-publics/
=========
L'essentiel est de savoir si le Grand prix de Pau rapporte plus ou
moins de 1,7 Meuro.
A qui ?
--
pehache
http://pehache.free.fr
Jean
2010-10-01 07:32:13 UTC
Permalink
Post by pehache-youplaboum
A qui ?
aux associations de "sport" automobile qui ont un besoin pathologique
d'entretenir leur passion nuisible. Voici le dictionnaire de la F1 :

COURT-CIRCUIT
Action écologiste visant à court-circuiter un projet de piste de
Formule 1. Cette initiative est très appréciée de notre mère la Terre
qui nous nourrit et nous protège, car cela lui permet de respirer.

DAMIER
Drapeau de la Formule 1, avec des carreaux noirs et blancs. La
redondance du même motif est à l'image de la répétition du même trajet
par les mêmes véhicules sur un circuit un grand nombre de fois. Cela
signifie que les adeptes de cette "activité" sont dans une logique de
la quantité, qui s'oppose à la qualité.

FORMULE 1
Hobby inutile et polluant. Plaisir de voir tourner en rond des tutures
à une place dans un circuit. Une seule place ? tout le contraire d'un
transport en commun. Un Boeing 747 consomme 30 L de carburant aux 100
km et peut transporter 300 personnes, alors qu'un monoplace de F1 en
consomme 80 L aux 100 km et ne peut transporter qu'une personne.
Conclusion : moins c'est rentable, plus ça pollue.

SPORT AUTOMOBILE
Contrairement à ce que son nom indique, ce n'est pas un sport. Ce
néologisme est comparable à l'expression "étoile du soir" qui désigne
la planète Vénus, donc n'est pas une étoile. C'est comme la
"Révolution d'Octobre" en Russie qui s'est produite en fait en
novembre 1917. C'est comparable au terme "astrologie" qui signifie
étymologiquement "astro-logos" = étude des astres, alors qu'elle
prétend simplement prévoir l'avenir et n'a aucun fondement
scientifique. C'est comme la "future maman" qui n'est ni future, ni
maman. Bref, le "sport" automobile est un sport Canadadry. Ca sonne
comme un nom de sport, mais ça n'est pas du sport. C'est tellement
plus facile d'appuyer sur le champignon pour avancer. Le coureur de F1
doit être sacrément atteint par la marée noire, car il a du pétrole à
la place des muscles.
Williamhoustra
2010-10-01 12:01:53 UTC
Permalink
Post by Jean
Post by pehache-youplaboum
A qui ?
aux associations de "sport" automobile qui ont un besoin pathologique
COURT-CIRCUIT
Action écologiste visant à court-circuiter un projet de piste de
Formule 1. Cette initiative est très appréciée de notre mère la Terre
qui nous nourrit et nous protège, car cela lui permet de respirer.
DAMIER
Drapeau de la Formule 1, avec des carreaux noirs et blancs. La
redondance du même motif est à l'image de la répétition du même trajet
par les mêmes véhicules sur un circuit un grand nombre de fois. Cela
signifie que les adeptes de cette "activité" sont dans une logique de
la quantité, qui s'oppose à la qualité.
FORMULE 1
Hobby inutile et polluant. Plaisir de voir tourner en rond des tutures
à une place dans un circuit. Une seule place ? tout le contraire d'un
transport en commun. Un Boeing 747 consomme 30 L de carburant aux 100
km et peut transporter 300 personnes, alors qu'un monoplace de F1 en
consomme 80 L aux 100 km et ne peut transporter qu'une personne.
Conclusion : moins c'est rentable, plus ça pollue.
SPORT AUTOMOBILE
Contrairement à ce que son nom indique, ce n'est pas un sport. Ce
néologisme est comparable à l'expression "étoile du soir" qui désigne
la planète Vénus, donc n'est pas une étoile. C'est comme la
"Révolution d'Octobre" en Russie qui s'est produite en fait en
novembre 1917. C'est comparable au terme "astrologie" qui signifie
étymologiquement "astro-logos" = étude des astres, alors qu'elle
prétend simplement prévoir l'avenir et n'a aucun fondement
scientifique. C'est comme la "future maman" qui n'est ni future, ni
maman. Bref, le "sport" automobile est un sport Canadadry. Ca sonne
comme un nom de sport, mais ça n'est pas du sport. C'est tellement
plus facile d'appuyer sur le champignon pour avancer. Le coureur de F1
doit être sacrément atteint par la marée noire, car il a du pétrole à
la place des muscles.
La Société Mycologique de France (elle existe) proteste
vigoureusement contre l'expression "appuyer sur le champignon" même si
ça fait sortir des spores ce ne sont nullement des spores automobiles.
Voyageur
2010-10-01 13:08:55 UTC
Permalink
Post by Jean
FORMULE 1
Hobby inutile et polluant. Plaisir de voir tourner en rond des tutures
à une place dans un circuit. Une seule place ? tout le contraire d'un
transport en commun. Un Boeing 747 consomme 30 L de carburant aux 100
km et peut transporter 300 personnes, alors qu'un monoplace de F1 en
consomme 80 L aux 100 km et ne peut transporter qu'une personne.
Conclusion : moins c'est rentable, plus ça pollue.
Bonjour,

La conclusion est juste !

J'ai un ajustement concernant l'ordre de grandeur de la consommation en
L aux 100 km d'un avion. La valeur de 30 L aux 100 km correspond à un
camion 24t. L'avion, c'est pire.

[source de ce qui suit : document de juin 2010 de l'ADEME : Bilan
Carbone - Guide des facteurs d'émissions - Chapitre 4.3.1]

Leurs réservoirs font entre 60 et 300 m3 et sont vidés sur leur trajet.
Celui du 747-400 fait 217 m3 pour un rayon d'action max de 13 500 km,
avec 416 passagers.

Si je prends le cas max, on a 16 L par km, soient 1600 L aux 100 km pour
un 747-400.
Cela fait 3,9 L / 100 km par passager (en moyenne).
[à comparer aux 80 L / 100 km de la monoplace]

De façon globale, j'ai en tête qu'un avion consomme en moyenne entre 3
et 6 L aux 100 km par passager. L'objectif à court terme pour les
constructeurs d'avion est d'ailleurs de passer en dessous de 3 L.

Le document que je mentionne va beaucoup plus loin dans les détails
(différence première-seconde, décollage-atterrissage, taux de
remplissage...).
--
-o( Philippe )o-
pehache-youplaboum
2010-10-01 20:10:09 UTC
Permalink
Post by Voyageur
De façon globale, j'ai en tête qu'un avion consomme en moyenne entre 3
et 6 L aux 100 km par passager. L'objectif à court terme pour les
constructeurs d'avion est d'ailleurs de passer en dessous de 3 L.
Le problème c'est que le couillon en avion il fait 10.000km, pas 100km.
--
pehache
http://pehache.free.fr
pehache-youplaboum
2010-10-01 20:08:52 UTC
Permalink
Post by Jean
Post by pehache-youplaboum
A qui ?
aux associations de "sport" automobile
Meuh non. Le sujet était le Grand Prix de Pau, et à ce niveau de compétition
ce ne sont pas ces associations qui tirent partie de dépenses.

Ce sont les hôteliers, restaurateurs, et autres commerçants, qui profitent
de la venue des spectateurs.
Post by Jean
qui ont un besoin pathologique
d'entretenir leur passion nuisible.
Toute passion est pathologique. Mais vivre sans passion c'est assez rare. Et
triste.
Post by Jean
DAMIER
Drapeau de la Formule 1, avec des carreaux noirs et blancs. La
redondance du même motif est à l'image de la répétition du même trajet
par les mêmes véhicules sur un circuit un grand nombre de fois. Cela
signifie que les adeptes de cette "activité" sont dans une logique de
la quantité, qui s'oppose à la qualité.
Et un coureur de 10.000m, il fait combien de fois le tour du stade ?
Post by Jean
FORMULE 1
Hobby inutile et polluant. Plaisir de voir tourner en rond des tutures
à une place dans un circuit. Une seule place ? tout le contraire d'un
transport en commun. Un Boeing 747 consomme 30 L de carburant aux 100
km et peut transporter 300 personnes,
Chiffres complètement faux. Un avion moderne consomme 3L de kérosène aux
100km et par passager.

Un 777 embarquant 300 personnes consomme environ 1000L aux 100km, pas 30 !
Post by Jean
alors qu'un monoplace de F1 en
consomme 80 L aux 100 km et ne peut transporter qu'une personne.
Conclusion : moins c'est rentable, plus ça pollue.
Un Grand Prix c'est environ 200km, donc une F1 consomme 160L dans un GP. Il
y en a 20 qui tournent, ça fait donc 3.200L consommés dans un GP. Pour des
millions de téléspectateurs qui regardent.

Un B777 qui emmène 300 personnes à 5000km de là consomme 100.000L sur l'A/R.
Pour emmener des couillons bronzer idiot sur une plage de Martinique.

Je ne suis pas certain que le GP de F1 soit le truc plus con des deux dans
l'histoire.
Post by Jean
SPORT AUTOMOBILE
Contrairement à ce que son nom indique, ce n'est pas un sport. Ce
néologisme est comparable à l'expression "étoile du soir" qui désigne
la planète Vénus, donc n'est pas une étoile. C'est comme la
"Révolution d'Octobre" en Russie qui s'est produite en fait en
novembre 1917. C'est comparable au terme "astrologie" qui signifie
étymologiquement "astro-logos" = étude des astres, alors qu'elle
prétend simplement prévoir l'avenir et n'a aucun fondement
scientifique. C'est comme la "future maman" qui n'est ni future, ni
maman. Bref, le "sport" automobile est un sport Canadadry. Ca sonne
comme un nom de sport, mais ça n'est pas du sport. C'est tellement
plus facile d'appuyer sur le champignon pour avancer. Le coureur de F1
doit être sacrément atteint par la marée noire, car il a du pétrole à
la place des muscles.
Si on y va par là, le tir à l'arc n'est pas un sport non plus. Le tennis de
table pas trop non plus.

Maintenant, un truc que tout le monde peut essayer : allez sur un circuit de
karting et tournez 20mn en essayant d'aller le plus vite possible. Vous
verrez dans quel état seront vos muscles à la fin.


On peut être contre les compétitions de sport auto, mais il va falloir que
vous cherchiez de meilleurs arguments que ça.

Personnellement je suis opposé au grand prix de Pau, mais avant tout parce
que ça coûte très cher à la ville.
--
pehache
http://pehache.free.fr
KMS
2010-10-02 20:42:11 UTC
Permalink
Post by Jean
Post by pehache-youplaboum
A qui ?
aux associations de "sport" automobile qui ont un besoin pathologique
d'entretenir leur passion nuisible.
Et les retombées financières pour la ville ? Hotellerie, commerces, aéroport
?...Revenez avec un dossier complet, c'est-à-dire avec l'estimation de l'impact
de la précédente édition - dont la subvention accordée par l'agglomération
était de plus de 2 millions d'euros (dixit l'article.)
pehache-youplaboum
2010-10-02 22:21:08 UTC
Permalink
Post by KMS
Post by Jean
Post by pehache-youplaboum
A qui ?
aux associations de "sport" automobile qui ont un besoin pathologique
d'entretenir leur passion nuisible.
Et les retombées financières pour la ville ? Hotellerie, commerces,
aéroport ?...Revenez avec un dossier complet, c'est-à-dire avec
l'estimation de l'impact de la précédente édition - dont la
subvention accordée par l'agglomération était de plus de 2 millions
d'euros (dixit l'article.)
Les subventions directes et indirectes étaient effectivement de l'ordre de
plus de 2M€

Les retombées ont été estimées par la CCI à 3M€ (chiffres d'affaires
supplémentaires pour les hôteliers et restaurateurs)

Le ratio retombées/subventions est très faible, la ville ne peut pas s'y
retrouver et c'est une perte quasi sèche pour les finances publiques.
--
pehache
http://pehache.free.fr
KMS
2010-10-03 04:31:44 UTC
Permalink
Post by KMS
Post by Jean
Post by pehache-youplaboum
A qui ?
aux associations de "sport" automobile qui ont un besoin pathologique
d'entretenir leur passion nuisible.
Et les retombées financières pour la ville ? Hotellerie, commerces, aéroport
?...Revenez avec un dossier complet, c'est-à-dire avec l'estimation de
l'impact de la précédente édition - dont la subvention accordée par
l'agglomération était de plus de 2 millions d'euros (dixit l'article.)
Côté transports publics:
- le coût est déjà largement subventionné ( largement au-delà de 50%) par les
municipalités.
- dans beaucoup de villes, le transport est gratuit pour les +65 ans et les
précaires (inscrits à Pôle emploi, RMIstes...). Ce qui est une très bonne
chose, puisque ces utilisateurs se déplacent généralement en heures creuses.
Sinon, on aurait encore plus de bus/tramways tournant bêtement vides ou presque
à 3 heures de l'après-midi.

Il en irait autrement si la gratuité se généralisait aux heures de pointe:
comme les transports publics sont déjà bondés, je ne vois pas d'autres
solutions que d'investir dans de nouvelles rames. L'impact financier dépasse
donc la seule contribution directe des voyageurs et ça nécessite une étude
d'impact global.

De toutes façons, il faut connaître tous les tenants et les aboutissants. Un
dossier, ça s'élabore, ça s'analyse, ça se discute et ça aboutit à des
décisions en assemblée. Pas comme ce genre de rigolos qui ont simplement mis 2
chiffres en vis-à-vis simplement pour apporter de l'eau à leur moulin
idéologique.
pehache-youplaboum
2010-10-03 09:26:13 UTC
Permalink
Post by KMS
- le coût est déjà largement subventionné ( largement au-delà de 50%)
par les municipalités.
Justement. Passer de 80% (taux de subventionnement actuel) à 100%, c'est pas
grand-chose en fait.
Post by KMS
- dans beaucoup de villes, le transport est gratuit pour les +65 ans
et les précaires (inscrits à Pôle emploi, RMIstes...). Ce qui est une
très bonne chose, puisque ces utilisateurs se déplacent généralement
en heures creuses. Sinon, on aurait encore plus de bus/tramways
tournant bêtement vides ou presque à 3 heures de l'après-midi.
Il en irait autrement si la gratuité se généralisait aux heures de
pointe: comme les transports publics sont déjà bondés,
A Paris peut-être, à Pau sûrement pas.
Post by KMS
je ne vois pas
d'autres solutions que d'investir dans de nouvelles rames. L'impact
financier dépasse donc la seule contribution directe des voyageurs et
ça nécessite une étude d'impact global.
Certes
Post by KMS
De toutes façons, il faut connaître tous les tenants et les
aboutissants. Un dossier, ça s'élabore, ça s'analyse, ça se discute
et ça aboutit à des décisions en assemblée. Pas comme ce genre de
rigolos qui ont simplement mis 2 chiffres en vis-à-vis simplement
pour apporter de l'eau à leur moulin idéologique.
Ce ne sont pas "2 rigolos", c'était une proposition de campagne de l'équipe
qui a été élue.
--
pehache
http://pehache.free.fr
Loading...