Discussion:
Coût du controle.
(trop ancien pour répondre)
Erwan David
2008-01-21 12:15:47 UTC
Permalink
Le métro de Los Angeles n'a aucune barrière d'entrée ou de sortie. La
fraude y est estimée à 5,5 M$ par an. Le métro va donc s'équiper de
barrières pour...

54,6 M$.

Il faudrait donc 10 ans sans aucune fraude pour que l'investissement
devienne rentable. On peut se poser la question de l'utilité de cet
investissement très lourd. Peut-être des contrôles plus fréquent
aurainet donné un meilleur retour sur investissemnt, même si c'est plus
low-tech...


article original (en anglais)
http://blog.wired.com/cars/2008/01/a-subway-withou.html
--
Le travail n'est pas une bonne chose. Si ça l'était,
les riches l'auraient accaparé
JeanToulet
2008-01-21 12:53:12 UTC
Permalink
Post by Erwan David
Le métro de Los Angeles n'a aucune barrière d'entrée ou de sortie. La
fraude y est estimée à 5,5 M$ par an. Le métro va donc s'équiper de
barrières pour...
54,6 M$.
Il faudrait donc 10 ans sans aucune fraude pour que l'investissement
devienne rentable.
Pas évident, car tu supposes que la fréquentation (et donc, indirectement,
la fraude) resteraient constants dans les années qui viennent. Or, on peut
raisonnablement imaginer que la conjonction de l'accroissement démographique
et de la cherté du pétrole amèneront au métro une fréquentation en forte
croissance.

Les 54 M$ que tu indiques devraient donc être mis en parallèle non pas avec
dix fois une fraude supposée stable mais avec une fraude en croissance
estimée, mettons, à 10% par an. Du coup, le seuil de rentabilité de
l'investissement se rapproche assez vite du temps présent, non?

Ceci dit sans prendre en compte d'autres méthodes dont je ne conteste pas a
priori l'efficacité.

Mais, quand on parle chiffres et projections, il faut bien projeter ;o))

Jean Toulet - EconomisteD'Opérette
Kevin
2008-01-21 13:18:51 UTC
Permalink
Post by Erwan David
Le métro de Los Angeles n'a aucune barrière d'entrée ou de sortie. La
fraude y est estimée à 5,5 M$ par an. Le métro va donc s'équiper de
barrières pour...
54,6 M$.
Il faudrait donc 10 ans sans aucune fraude pour que l'investissement
devienne rentable. On peut se poser la question de l'utilité de cet
investissement très lourd. Peut-être des contrôles plus fréquent
aurainet donné un meilleur retour sur investissemnt, même si c'est plus
low-tech...
article original (en anglais)
http://blog.wired.com/cars/2008/01/a-subway-withou.html
C'est clair que dans pas mal de transports collectifs urbains, si on
ajoute le prix des machines de contrôle, des contrôleurs, de
l'impression et vente des tickets, et que l'on soustrait les revenus des
billets vendus, on obtient un résultat proche du zero.

a+
Kevin
Christophe Jemelin
2008-01-21 16:42:02 UTC
Permalink
Post by Kevin
C'est clair que dans pas mal de transports collectifs urbains, si on
ajoute le prix des machines de contrôle, des contrôleurs, de
l'impression et vente des tickets, et que l'on soustrait les revenus
des billets vendus, on obtient un résultat proche du zero.
"dans pas mal de transports collectifs urbains" est sans doute un peu
exagéré... Tu as une liste ?? Parce qu'à part les cas de tout petits
réseaux pour captifs (style ceux qui ont choisi la gratuité), les
recettes voyageurs sont quand même loin d'être négligeables...

Christophe
Kevin
2008-01-22 01:18:55 UTC
Permalink
Post by Christophe Jemelin
Post by Kevin
C'est clair que dans pas mal de transports collectifs urbains, si on
ajoute le prix des machines de contrôle, des contrôleurs, de
l'impression et vente des tickets, et que l'on soustrait les revenus
des billets vendus, on obtient un résultat proche du zero.
"dans pas mal de transports collectifs urbains" est sans doute un peu
exagéré... Tu as une liste ?? Parce qu'à part les cas de tout petits
réseaux pour captifs (style ceux qui ont choisi la gratuité), les
recettes voyageurs sont quand même loin d'être négligeables...
Christophe
J'avais lu il y a quelques années (je ne me souviens plus où) que les
revenus de la vente des tickets representait en moyenne 25% des coûts
des transports. Un grand nombre de billets vendus étant largement
subventionnés, pour les scolaires essentiellement, et quelques autres
catégories de personnes (chômeurs, handicapés, personnes agées...).

a+
Kevin
Marc Van Dyck
2008-01-21 19:23:51 UTC
Permalink
Post by Erwan David
Le métro de Los Angeles n'a aucune barrière d'entrée ou de sortie. La
fraude y est estimée à 5,5 M$ par an. Le métro va donc s'équiper de
barrières pour...
54,6 M$.
Il faudrait donc 10 ans sans aucune fraude pour que l'investissement
devienne rentable. On peut se poser la question de l'utilité de cet
investissement très lourd. Peut-être des contrôles plus fréquent
aurainet donné un meilleur retour sur investissemnt, même si c'est plus
low-tech...
article original (en anglais)
http://blog.wired.com/cars/2008/01/a-subway-withou.html
C'est clair que dans pas mal de transports collectifs urbains, si on ajoute
le prix des machines de contrôle, des contrôleurs, de l'impression et vente
des tickets, et que l'on soustrait les revenus des billets vendus, on obtient
un résultat proche du zero.
a+
Kevin
Ne serait-il pas dans ce cas logique de supprimer tout le dispositif de
perception et de contrôle du réseau (ça fait beaucoup, en effet :
contrôleurs, canalisation des voyageurs, points de contrôle, vente
des billets, ... plus toute une partie de la direction !) et de laisser
le public voyager gratuitement ? Pourtant je ne connais aucun réseau
qui l'ait jamais fait. Alors mythe ou réalité ? C'est une question que
je me pose depuis longtemps !
--
Marc Van Dyck
Kevin
2008-01-22 01:23:47 UTC
Permalink
Post by Marc Van Dyck
Ne serait-il pas dans ce cas logique de supprimer tout le dispositif de
contrôleurs, canalisation des voyageurs, points de contrôle, vente
des billets, ... plus toute une partie de la direction !) et de laisser
le public voyager gratuitement ?
Comme on peut s'en douter en lisant mon intervention, je suis tout à
fait pour !

Pourtant je ne connais aucun réseau
Post by Marc Van Dyck
qui l'ait jamais fait. Alors mythe ou réalité ? C'est une question que
je me pose depuis longtemps !
Il me semble que quelques villes l'ont fait, Chateauroux (?), et Vitré
(voir ici :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Vitr%C3%A9_%28Ille-et-Vilaine%29#Transports).

a+
Kevin
Christophe Jemelin
2008-01-22 14:33:04 UTC
Permalink
Post by Kevin
Il me semble que quelques villes l'ont fait, Chateauroux (?), et Vitré
http://fr.wikipedia.org/wiki/Vitr%C3%A9_%28Ille-et-Vilaine%29#Transports).
Ben
justement, c'est ce genre de cas qui est difficilement généralisable, à
Vitré et Châteauroux les recettes étaient de l'ordre de 11% à 14% des
coûts, pour des sommes ridicules. En passant, cela n'a pas enlevé une
voiture des rues (ce n'était d'ailleurs pas le but !!!), les nouveaux
usagers étant... des anciens piétons !

Par contre même 25% de plusieurs millions d'euros, cela fait encore une
somme largement supérieure au coût de collecte...

A Genève, une initiative demande la gratuité des transports publics
(votation le 24 février), là ce serait carrément 60 millions d'euros de
recettes à trouver par d'autres moyens (35% des coûts)...

Christophe
Kevin
2008-01-22 16:53:11 UTC
Permalink
Post by Christophe Jemelin
Post by Kevin
Il me semble que quelques villes l'ont fait, Chateauroux (?), et Vitré
http://fr.wikipedia.org/wiki/Vitr%C3%A9_%28Ille-et-Vilaine%29#Transports).
Ben
justement, c'est ce genre de cas qui est difficilement généralisable, à
Vitré et Châteauroux les recettes étaient de l'ordre de 11% à 14% des
coûts, pour des sommes ridicules. En passant, cela n'a pas enlevé une
voiture des rues (ce n'était d'ailleurs pas le but !!!), les nouveaux
usagers étant... des anciens piétons !
On peut tout de même penser que dans pas mal de moyennes ou petites
villes, avec des bus gratuits et des centre-villes rendus aux piétons,
on constaterait une baisse du nombre de voitures pour un coût pas
forcément très important. Et on pourrait même déduire, en allant plus
loin, les coûts en santé (moins de pollution) et en réfection de façades
pour les centres historiques. Sans parler des gains en qualité de vie...
Post by Christophe Jemelin
Par contre même 25% de plusieurs millions d'euros, cela fait encore une
somme largement supérieure au coût de collecte...
A Genève, une initiative demande la gratuité des transports publics
(votation le 24 février), là ce serait carrément 60 millions d'euros de
recettes à trouver par d'autres moyens (35% des coûts)...
Certes. En même temps, 60M d'€, ça représente quel pourcentage du budget
de la ville de Genève ? D'ailleurs, tu sembles avoir pas mal de données
chifrées là-dessus, d'où sors-tu tout ça ? (ça m'intéresse).

a+
Kevin
Christophe Jemelin
2008-01-23 09:39:00 UTC
Permalink
Post by Kevin
On peut tout de même penser que dans pas mal de moyennes ou petites
villes, avec des bus gratuits et des centre-villes rendus aux piétons,
on constaterait une baisse du nombre de voitures pour un coût pas
forcément très important.
Le problème, c'est que l'offre doit suivre, et représenter une
véritable alternative à la voiture. A Châteauroux, l'offre est
illisible (2-3 bus par heure, mais pas cadencés), et pas de bus après
19h... Donc comment tu fais pour sortir en ville, ou même rentrer du
travail (on finit pas tous à 17h...) ??? Cela reste plutôt un gadget
électoral...
En plus, j'ai dû leur téléphoner pour savoir s'il y avait des bus le
dimanche, c'était même pas sur leur site internet (enfin, site internet
est un bien grand mot, des fiches horaires à télécharger mais pas de
plan), et ils n'étaient pas au courant que cela n'était pas sur
internet ;-)))
Post by Kevin
Certes. En même temps, 60M d'E, ça représente quel pourcentage du
budget de la ville de Genève ?
Je ne sais pas comment le calculer, car le financement est mixte entre
ville, communes et canton. Mais 60 millions, ce n'est que la part
recettes voyageurs, si le trafic augmente (grâce aux piétons ;-)), il
faudra bien développer le réseau, donc il faudrait compter plutôt dans
les 100 millions d'euros (au moins). Et la dette du canton est
actuellement de 7,6 milliards d'euros, donc disons que la situation
financière est tout de même un peu problématique...
Post by Kevin
D'ailleurs, tu sembles avoir pas mal de données chifrées là-dessus,
d'où sors-tu tout ça ? (ça m'intéresse).
un rapport très complet financé par le PREDIT, disponible ici:
http://www.predit.prd.fr/predit3/synthesePublication.fo?cmd=edit&inCde=19223

Bonne lecture !
Christophe
Kevin
2008-01-23 11:00:28 UTC
Permalink
Post by Christophe Jemelin
http://www.predit.prd.fr/predit3/synthesePublication.fo?cmd=edit&inCde=19223
Bonne lecture !
Christophe
Merci pour l'info.
Bon ben je vais prendre le temps de lire tout ça et d'explorer le site,
et puis je reviendrais en discuter ici plus tard.

a+
Kevin
U***@web.de
2019-11-09 15:34:55 UTC
Permalink
Bonjour,
Post by Christophe Jemelin
Post by Kevin
On peut tout de même penser que dans pas mal de moyennes ou petites
villes, avec des bus gratuits et des centre-villes rendus aux piétons,
on constaterait une baisse du nombre de voitures pour un coût pas
forcément très important.
Le problème, c'est que l'offre doit suivre, et représenter une
véritable alternative à la voiture. A Châteauroux, l'offre est
illisible (2-3 bus par heure, mais pas cadencés),
Cela fonctionnerait puls ou moins bien?
https://www.bus-horizon.com/calculateur-itineraire.html
Post by Christophe Jemelin
et pas de bus après
19h... Donc comment tu fais pour sortir en ville, ou même rentrer du
travail (on finit pas tous à 17h...) ??? Cela reste plutôt un gadget
électoral...
En plus, j'ai dû leur téléphoner pour savoir s'il y avait des bus le
dimanche,
Il semble bien que non.
Post by Christophe Jemelin
c'était même pas sur leur site internet (enfin, site internet
est un bien grand mot, des fiches horaires à télécharger mais pas de
plan), et ils n'étaient pas au courant que cela n'était pas sur
internet ;-)))
Ils ont bien réagi.
https://www.bus-horizon.com/plan-general-reseau-horizon.html

Salut, ULF

Andrew Price
2008-01-21 18:30:59 UTC
Permalink
On Mon, 21 Jan 2008 13:15:47 +0100, Erwan David <***@rail.eu.org>
wrote:

[---]
Post by Erwan David
On peut se poser la question de l'utilité de cet
investissement très lourd. Peut-être des contrôles plus fréquent
aurainet donné un meilleur retour sur investissemnt, même si c'est plus
low-tech...
On n'a pas suivi la même démarche à Lyon ?
Stéphane Fontaine
2008-01-22 21:32:52 UTC
Permalink
Post by Andrew Price
On peut se poser la question de l'utilité de cet investissement très
lourd. Peut-être des contrôles plus fréquent aurainet donné un meilleur
retour sur investissemnt, même si c'est plus low-tech...
On n'a pas suivi la même démarche à Lyon ?
Tiens, qu'ont-ils eu comme retour sur investissement à Lyon ?
Est-ce que les barrières de péage "se sont payées" ou pas encore ?
--
A bientôt,
Stéphane Fontaine (Forest, Belgique)

Attention piège à SPAM dans mon adresse e-mail ! Retirer le .invalid
ElBricou
2008-01-22 21:48:42 UTC
Permalink
Post by Stéphane Fontaine
Tiens, qu'ont-ils eu comme retour sur investissement à Lyon ?
Est-ce que les barrières de péage "se sont payées" ou pas encore ?
Voici la derniere propagande du Sytral qui parle d'un retour sur
investissement de 7.5 ans (pages 15 et 16) :
http://www.sytral.fr/fileadmin/template/images/user_upload/pdf/presse/2007/dp_cas_juin07.pdf

Ca reste de la propagande : la réalité (surtout concernant la MPA) est
un peu différente...
Loading...